Puis-je manger du beurre sans risque de diabète ?

Le beurre, comme graisse saturée, est souvent pointé du doigt, en particulier comme étant lié aux maladies cardiovasculaires. Il semblerait que ce ne soit pas si évident, et que dans le cas du diabète de type 2, il pourrait même être bénéfique.

Bataille de chercheurs sur l’effet du beurre sur la santé

Une première étude américaine menée sur trente ans auprès de 126 000 personnes a conclu que les acides gras saturés (dont le beurre) augmentaient le risque de décès de 16% et qu’il fallait donc privilégier les graisses insaturées comme les huiles végétales.

Une recherche américaine récente publiée le 29 juin 2016 dans la revue médical PLOS vient d’analyser 9 études menées entre 2005 et 2015 sur 640 000 personnes adultes réparties dans 15 pays. La consommation de beurre des participants étant fixée à, plus ou moins, 14g par jour.

Il apparaît dans cette étude que cette consommation élevait de 1% le risque de maladie cardiovasculaire, mais diminuait de 4% le risque de diabète de type 2.

( Source Pimpin L, Wu JHY, Haskelberg H, Del Gobbo L, Mozaffarian D (2016) Is Butter Back? A Systematic Review and Meta-Analysis of Butter Consumption and Risk of Cardiovascular Disease, Diabetes, and Total Mortality. PLoS ONE 11(6): e0158118. doi:10.1371/journal.pone.0158118 )

Puis-je manger du beurre sans risque de diabète ?

Les chercheurs de cette dernière étude restent prudent et rejettent seulement les avis qui veulent éliminer totalement le beurre de l’alimentation.
Ils soulignent que l’effet sur la santé d’un aliment dépend de la personne de son régime alimentaire, de son héritage génétique, de ses facteurs de risque, et de son style de vie.

Ainsi, il apparaît donc que le beurre puisse être consommé régulièrement sans élever le risque de diabète, si toutefois cette consommation est modérée et dans le cadre d’une alimentation équilibrée et d’une vie saine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *