L’usage régulier d’antibiotique chez les enfants favoriserait le diabète de type 1

Une étude américaine publiée par Nature Microbiology en août 2016 conclut que l’usage régulier d’antibiotique chez les enfants favoriserait l’apparition du diabète de type 1.

Les antibiotiques infantiles en cause dans le diabète de type 1

Partant du constat épidémiologique que l’incidence du diabète de type 1 est en augmentation, et que l’âge d’apparition de cette maladie diminue, suggérant des interactions avec l’environnement, les chercheurs de l’université de New York ont étudié sur la souris, l’incidence des antibiotiques donnés pendant l’enfance sur l’apparition d’un diabète de type 1, en cas de prédisposition à la maladie.

Les chercheurs associent l’effet de traitements antibiotiques intermittents, dans l’enfance, à une modification immunologique, avec une diminution de certains lymphocytes, ainsi qu’à une modification de la flore intestinale et ses capacités métaboliques, ce qui augmente fortement le taux d’apparition du diabète de type 1 chez les souris non obèses.

Ces résultats, qui vont dans le sens des données épidémiologiques récentes sur la corrélation entre l’augmentation du nombre de cas de diabète de type 1 et l’usage des antibiotiques, « soulèvent des questions sur l’utilisation large d’antibiotiques dans la petite enfance », commentent les auteurs.
Toutefois, il convient de rester prudents, des études contradictoires existes, les paramètres tels que dosage, type d’antibiotique ou fréquence pourraient influer sur les effets.
Cette étude ouvre toutefois une nouvelle voie de recherche pour comprendre l’évolution de l’incidence du diabète de type 1 et peut-être à terme inverser la courbe.

Rappelons que les antibiotiques ont leur utilité, mais qu’ils doivent être utilisés à bon escient suivant des prescriptions précises de votre médecin.

Source Nature Microbiology : Antibiotic-mediated gut microbiome perturbation accelerates development of type 1 diabetes in mice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *