La Tunisie et le diabète en 2016

Le diabète n’est pas une fatalité, c’est un combat.

« Pas à pas contre le diabète *ساقي ساقك ضد مرض السكر » vous le répète depuis un an et nous continuerons, et c’est le message que voulait faire passer la conférence de presse organisée lundi 7 novembre intitulée « oeil sur le diabète ».

Le diabète touche 1 million de tunisiens, dont 70% à 80% souffrant du diabète de type 2, et des tunisiens de plus en plus jeunes. Les tunisiens sont touchés à 15 ou 20 ans, maintenant, au lieu de 40 ans, affirme le professeur Koussay Elleuch. « La Tunisie est la plus touchée en Afrique du nord, devant l’Algérie et le Maroc. Seulement 2% de la population tunisienne était atteinte dans les années 70, alors qu’on parle de 10% actuellement. Plus inquiétant ? Une personne sur deux n’est pas au courant de sa maladie », dit-il.

Le professeur Elleuch a aussi mis l’accent sur le coût de cette maladie : « Une personne diabétique, c’est environ 418 dollars par an ».
Et encore, explique-t-il, l’argent n’est dépensé que lorsqu’il y a complication, et la CNAM ne prend en charge que les médicaments apparus avant 2011.

La présidente de l’association de lutte contre le Diabète, Zinat Marrakchi souligne qu’il y a encore beaucoup à faire avec la CNAM pour le remboursement des nouvelles molécules d’insuline, ainsi que des lecteurs de glycémie.

Un oeil sur le diabète

L’évènement, lié à la journée internationale du diabète qui aura lieu le 14 Novembre, quant à lui voulait mettre l’accent sur le dépistage et la prévention.

(Source : Gnet ‘Tunisie : Le diabète, une épidémie galopante qui coûte 1% de croissance’ )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *