Bûche de fêtes de fin d’année pour diabétique

Les fêtes de fin d’année sont l’occasion de repas familiaux, et lorsque l’un de vos proches est diabétique, en particulier un enfant, on se demande quel repas faire et quel dessert proposer pour que lui aussi soit à la fête, sans mettre son régime diabétique ‘en danger’.

Menu de fête, équilibré, pour diabétique et non-diabétique

En définitive, le régime des diabétiques devrait être suivi par tous. Il apporte une hygiène alimentaire bénéfique à la santé même lorsque l’on ne souffre pas de diabète.

L’assiette du diabétique est composée d’un juste équilibre entre les fibres et les calories, entre les glucides et les lipides.
Nous vous en avons déjà maintes fois parlé.

Il est donc bon pour tous, de proposer un menu de fête équilibré, composé d’une portion de légumes verts (salade en verrine, par exemple), d’une portion de légumineuses (lentille, haricots blanc, fèves…), d’une portion de féculent (du riz entier ou du riz sauvage, pour une touche de fête, du bourghol …), et d’une portion de viande ou de poisson, sans oublier laitage et fruits.

Besoin d’idées de menu festif ? Lire Quel menu pour le Mouled et les fêtes de fin d’année ?
Lire Quel repas pour le Mouled lorsque l’on est diabétique ?

Diabétique mais envie d’une bûche ?

Votre menu est fin prêt mais vous avez envie de terminer le repas avec une bûche festive. Soit !
Bien évidemment, évitez les gâteaux industriels, préférez les pâtisseries spécialisées qui proposent des gâteaux pour diabétiques à indice glycémique bas, ou mieux composez vous-même votre bûche.

Bûche chocolat pour diabétique
Préparez une génoise, éliminez le sucre et remplacez-le par un édulcorant supportant la cuisson (voir notre article Gâteaux gourmands pour diabétique) .
Préparez la crème, non pas une ganache ou de la confiture, mais une crème aérienne à base de fromage frais ou de mascarpone comme pour le cheese-cake sans cuisson.
Evitez le sucre et réhausser l’ensemble d’épices, jouez sur les saveurs cannelle, anis étoilée, gingembre … ou sur les fruits, zestes d’orange, de mandarine, petits morceaux de fruits frais, rondelles de bananes, cubes de pommes out de poires …
Etalez, roulez.
Pour la décoration, oubliez ganache et crème au beurre, de toutes façons ils ne sont plus à la mode.
Préférez un glaçage miroir au chocolat noir, il y a du sucre certes mais la couche est fine. Ou mieux le glaçage au chocolat façon Cyril Lignac, (50 g de beurre, 100 g de chocolat très noir. Faire fondre votre beurre sur feu très doux ou au bain marie, clarifier le beurre, ne pas prendre le petit-lait qui se trouve au fond de la casserole. Faire fondre le chocolat au bain-marie, il doit être juste tiède. Mélanger les deux. Répartir le mélange tiède sur le gâteau froid).

Contrôle glycémique accru

Quoiqu’il en soit le diabétique doit rester prudent durant les fêtes: la consommation d’aliments inhabituels, la modification des horaires de repas, les tentations … Il faut redoubler de prudence et savoir adapter son traitement (lire : Pendant les fêtes, le traitement du diabète doit s’adapter ), ainsi que multiplier les contrôles de glycémie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *