Le diabète atteint aussi la peau

D’abord, le diabète provoque une déshydratation, la peau devient sèche et rugueuse.
Puis, au cours du temps, le diabète altère le fonctionnement des organes; on pense aux yeux, au coeur, aux reins … mais la peau aussi peut être touchée.
Le diabétique peut voir apparaître des manifestations érythémateuses, nécrolytiques et allergiques sur sa peau.

La peau du diabétique est fragile

Le diabétique doit s’astreindre à surveiller régulièrement l’état de sa peau, en particulier celle de ses pieds, le pied du diabétique pouvant souffrir d’une perte de sensibilité, mais pas seulement.
La peau du diabétique est fragilisée, c’est une cible facile pour les bactéries et les mycoses.
De plus, le diabétique peut souffrir d’un retard de cicatrisation des plaies, d’ulcères cutanés, d’érythèmes, d’un vitiligo (principalement dans les cas de diabète de type 1). Autant d’attaques cutanées qui peuvent être traitées si elles sont repérées à temps, limitant ainsi le risque de complication.

Si la plupart des maladies de la peau du diabétique sont dues au diabète, et à un éventuel développement de neuropathie, certaines manifestations cutanées peuvent être liées aux médicaments et à la prise d’insuline. Détectées à temps ses réactions peuvent être contrée.

La prévention des maladies cutanées en cas de diabète

La prévention des maladies de peau du diabétique commence avec l’adoption des règles de base du diabétique : une alimentation équilibrée et saine et une activité physique régulière.
A quoi, nous ajouterons une surveillance régulière de sa peau et une hydratation quotidienne de celle-ci en particulier mains et pieds.

Le diabétique doit éviter de conserver une peau humide trop longtemps, en particulier les pieds.
Il devrait aussi adopter des chaussures confortables, voire des semelles adaptées, afin de ménager ses pieds et d’éviter les lésions.

Dès qu’une anomalie survient, cor, durillon, fissure ou lésion cutanée, mycose aux ongles de pieds ou aux mains, le diabétique doit consulter un dermatologue, et suivre scrupuleusement son traitement tout en maintenant un hygiène irréprochable de ses mains et ses pieds.

Traitement des maladies de la peau du diabétique

Les traitements à disposition existent et sont surtout fonction du type de manifestation cutanée.

Le point principal est que l’atteinte dermique soit détectée à temps, et que le dermatologue, et/ou le diabétologue, soit consulté rapidement pour apporter le traitement qui convient.

Il est donc primordial que le diabétique inspecte, ou fasse inspecter, régulièrement sa peau, en particulier ses pieds, ses mains, les jointures des membres, et qu’au moindre début d’anomalie, il consulte son médecin.

En savoir plus : Magazine Livret Santé, La peau et le diabète

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *