Nouvelle piste dans la prévention du diabète de type 2

Les chercheurs de l’INRA développe une nouvelle stratégie thérapeutique pour stimuler la production d’insuline dans le cas de diabète de type 2 du à l’obésité.

Prévention du diabète de type 2 en cas d’obésité

L’obésité en particulier l’obésité morbide débouche souvent sur le développement d’un diabète de type 2.
La seule solution pour prévenir ce diabète, et contrer l’obésité, est souvent la chirurgie bariatrique suivi d’un régime régulier, ce qui permet au patient de perdre progressivement du poids dans l’année et participe à rétablir la sensibilité à l’insuline.

Grâce à des solutions innovantes, de hautes technologies d’imagerie et de chirurgie par coelioscopie, des chercheurs de l’unité AniScan de l’INRA, en collaboration avec la société AXONIC, ont réussi à rétablir la sensibilité à l’insuline chez un modèle animal.
Cette nouvelle stratégie est basée sur la stimulation électrique du nerf vague au niveau de l’abdomen.

Le nerf vague est un nerf moteur qui a pour rôle de réguler l’appétit et les phases de digestion, de contrôler les mouvements intestinaux et la production de l’acide gastrique, il participe aussi à la régulation de l’humeur.

Une coelio-chirurgie peu invasive, permet de placer des électrodes sur le nerf vague au niveau de l’abdomen, électrodes qui sont connectées à un boîtier de stimulation électrique sous-cutané.

Etude de la la stimulation électrique du nerf vague pour stimuler la sensibilité à l’insuline

Durant cette étude, les animaux obèses, ayant suivi le traitement, ont retrouvé une sensibilité à l’insuline identique à celle d’un groupe témoin ayant lui eu seulement un régime alimentaire équilibré.
Le retour de cette sensibilité à l’insuline au niveau de l’organisme entier est durable, néanmoins la perte de poids est modeste par rapport à celle du groupe témoin.

Cette technologie permettrait donc de diminuer voire d’éloigner le risque de diabète de type 2, mais ne traiterait pas l’obésité.

(Source : Communiqué de presse INRA – Obésité : vers une piste préventive du diabète de type 2 )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *