Diabète : conseils pour un Ramadan serein

Les personnes atteintes de diabète dont le médecin n’a émis aucune réserve qu’en à entamer le jeûne de Ramadan, doivent toutefois être prudentes, et surveiller plusieurs fois par jour leur glycémie.
Voici d’autres conseils pour un ramadan serein.

Régime adapté à son diabète

On ne saura trop le répéter le régime alimentaire d’un diabétique doit être approprié.
Le diabétique qui à un traitement médicamenteux ne doit pas omettre de le prendre. La posologie et les horaires des prises doivent juste être adaptée, en accord avec son médecin, au nombre de repas puisqu’il ne s’agit en fait que de l’Iftar et du Souhour.
Notez que l’IDF lui conseille de rajouter 1 ou 2 en-cas dans la nuit si besoin est (lire Régime alimentaire du diabétique durant Ramadan)

Les repas doivent rester équilibrés et privilégier les aliments riches en fibres (fruits, légumes, salades…) et pauvres en graisses saturées (viandes maigres, haricots, fromage blanc) et comporter plus de sucres lents (pain, riz, pâtes).
Les friandises traditionnelles, « hlou arbi » saturées en sucres restent à proscrire.

Bien s’hydrater

Pensez à bien vous hydrater durant la nuit, surtout au vu de la température qui va en augmentant.
Bannissez bien sur les sodas.
Et rappelez-vous que la seule boisson indispensable est l’eau.

Maintenir une activité physique

La dernière partie des conseils des spécialistes concernent l’activité physique, qui selon le Dr Loubna Bennis, interviewée sur 2M Maroc, « devrait avoir lieu deux à trois heures après le «ftour» et jamais avant comme les gens pratiquent souvent à tort ».

Il est important de maintenir une activité physique, une ou deux marches soutenues d’un quart d’heure ou d’une demi-heure si possible après les repas.

Bon Ramadan à tous, et au moindre doute consultez votre médecin.

Interview du Dr Loubna Bennis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *