Les antioxydants pour prévenir le diabète

Consommer des produits riches en antioxydants aideraient à prévenir le diabète

Une recherche de l’INSERM s’est penchée sur l’effet de l’ensemble des antioxydants de notre alimentation sur la prévention du risque de diabète.

Au-delà des précédentes études, ciblant certains antioxydants précisément, comme la vitamine E ou C, les lycopènes ou encore les flavonoïdes et démontrant leurs effets sur la diminution du risque de diabète de type 2, les chercheurs de l’INSERM ont étudié l’effet d’une alimentation riche en antioxydants, par le biais des fruits, des légumes et des thés.

Leur analyse montre qu’une alimentation riche en antioxydant peut diminuer jusqu’à 27% le risque de développer un diabète.

Pour cela les chercheurs ont analysé l’alimentation et l’état de santé de 64 223 femmes, âgées de 40 à 65 ans au début de l’étude, et les ont suivies de 1993 à 2008. Aucune ne souffrant, au départ, de diabète ou de maladies cardiovasculaires.
Les chiffres montrent que plus la consommation d’antioxydant est grande plus le risque de développer un diabète diminue, et ce jusqu’à un pallier de 15 mmol/jour au delà duquel il n’y a plus de diminution du risque.

Quelques aliments riches en antioxydant : chocolat noir, thé, noix, pruneaux, fraises, artichauts, aubergines (surtout la peau), dattes, fenouil, figue, figue de barbarie, grenade, combo …

Guy Fagherazzi, chercheur en charge du programme de recherche sur le diabète dans l’étude E3N, conclut « Ces travaux viennent compléter les connaissances actuelles sur des aliments ou nutriments pris isolément, puisqu’ils apportent une vue globale de la relation alimentation – diabète de type 2. Nous venons donc de montrer qu’un apport élevé en antioxydants pourrait contribuer à réduire le risque de diabète »

Cette recherche publiée dans la revue Diabetologia souligne toutefois que plus d’études sont nécessaires pour mieux comprendre les mécanismes biologiques qui sous-tendent cette association entre antioxydant et diabète.

Source Communiqué – Salle de presse INSERM – La consommation d’antioxydants : bénéfique contre le diabète de type 2 ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *