Les bains de bouche augmentent le risque de diabète de type 2

Utilisation de bains de bouche et risque de pré-diabète et de diabète

Les bains de bouche font partie des soins bucco-dentaires de routine pour beaucoup; toutefois, les effets indésirables potentiels de leur utilisation quotidienne à long terme n’avait jamais été évalués. Or la plupart des bains de bouche contiennent des ingrédients antibactériens qui pourraient avoir un impact sur les microbes buccaux essentiels et, à leur tour, prédisposer aux troubles métaboliques, y compris le diabète.
Partant de cette constatation une étude américaine a été lancée . Les chercheurs des Universités de Harvard et de Porto-Rico ont analysé le dossier médical de 1.206 personnes entre 40 et 65 ans, ne souffrant d’aucune maladie métabolique mais étant en surpoids ou obèse, et ce pendant 3 ans.
Ils ont remarqué que les personnes utilisant tous les jours un bain de bouche augmentaient leur risque de développer un diabète, et particulièrement si elles l’utilisaient plusieurs fois par jour (+30% de risque de développer un diabète).

Les chercheurs supposent que les bains de bouche, n’étant pas sélectifs dans leur action antiseptique, tuent toutes les bactéries y compris les bactéries bénéfiques de la flore buccale.

L’étude conclut : les bains de bouche les plus couramment utilisés ont des propriétés antiseptiques, leur utilisation, deux fois par jour ou plus, augmente le risque de pré-diabète et de diabète sur 3 ans, ce quelque soit les prédispositions existantes de développer un diabète.

Cela est probablement du à un impact sur la flore buccale et son action, toutefois, d’autres études sont nécessaires pour comprendre les mécanismes impliqués.

Source : Revue scientifique Nitric Oxyde – Over-the-counter mouthwash use and risk of pre-diabetes/diabetes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *