Diabète de type 2 et yaourt

Les laitages et le yaourt sont plus que jamais au centre des recherches nutritionnelles cherchant à améliorer la vie des malades, notamment en cas de diabète et plus particulièrement de diabète de type 2.

Le Pr André Marette et son équipe de l’Institut sur la Nutrition et les Aliments Fonctionnels (INAF) du Québec, à l’Université Laval, se sont cette fois penchés sur les bienfaits potentiels du yaourt pour diminuer le risque de maladies cardiométaboliques et en particulier dans le cas de risque élevé de diabète de type 2. Ils ont réalisé une étude analytique ; ils remarquent toutefois, que « peu ou pas d’études randomisées ont été réalisées pour identifier isolément l’impact de cet aliment » et ajoute que la consommation de yaourt est plutôt associée à un mode de vie sain et équilibré.

Bienfaits du yaourt pour les diabétiques et pré-diabétiques

Dernièrement une étude néo-zélandaise a déjà démontré les effets protecteurs du yaourt pour les femmes enceintes, la consommation de yaourt diminuant le risque de diabète gestationnel (voir article Grossesse : le yaourt pour prévenir le diabète gestationnel ).

Cette fois, à la suite de leur analyse, les scientifiques québecois concluent « le yaourt contient de nombreux minéraux, vitamines, bactéries et composants bioactifs qui, ensemble, peuvent participer à une bonne santé cardiométabolique ». « Ainsi, en ce qui concerne le diabète de type 2, la relation avec la consommation de yaourt est solide. Pour le surpoids, elle est favorable. » Le bénéfice pour les maladies cardiovasculaires, lui, n’est pas clairement démontré.

Les scientifiques expliquent « les effets bénéfiques potentiels » par la composition des yaourts, « riches en nutriments, micronutriments, en calcium et contribuant aux apports en protéines », associés « à la fermentation des souches bactériennes », en la matière Lactobacillus delbrueckii subsp. bulgaricus et Streptococcus thermophilus.

Ce travail pourrait ouvrir une voie de recherche pour identifier précisément les effets et mécanismes des composés des yaourts sur notre santé, particulièrement en cas de diabète, sachant que des études ont déjà démontré le lien entre flore intestinale et diabète.

Rappelons que les recommandations alimentaires sont de consommer 3 produits laitiers par jour, et même plus pour les enfants, adolescents et personnes âgées. Les produits laitiers n’étant pas limités au yaourt, le choix reste vaste.

Source : Destination Santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *