Diabète : manger moins vite pour mieux contrôler son poids

Lorsque l’on sait comme il est important de contrôler son poids quand on souffre de diabète, de pré-diabète et pour limiter le risque de développer un diabète, cette étude analytique japonaise pourrait vous aider.

Manger moins vite pour perdre du poids

Cette analyse a porté sur la vitesse de repas de 60,000 patients atteints de diabète de type 2, et suivi entre 2008 et 2013. Les questionnaires portaient sur les habitudes de vie mais aussi sur la vitesse à laquelle les patients mangeaient.

7% des patients mangeaient « lentement » et dès le départ avait un tour de taille moins élevé que la moyenne et parmi eux seulement 21,5% étaient en surpoids (IMC > 25).
56% des patients mangeaient « normalement », parmi eux 36,5% étaient en surpoids.
37% des patients mangeaient « vite », parmi eux 44,4% étaient en surpoids et avec des IMC plus élevé.

Durant ces 6 ans d’études, ceux qui ont ralenti leur façon de manger ont eu tendance, selon les chercheurs de l’Université de Kyushu, à perdre du poids.

Deux autres conseils ressortent de l’études concernant les habitudes alimentaires : ne pas manger après le repas du soir, ni dans les deux heures qui précèdent le coucher.

« C’est une étude intéressante, [qui] confirme ce que nous pensons déjà, à savoir que manger lentement est à l’origine d’un gain de poids moindre que manger vite », a commenté Simon Cork, du Collège impérial de Londres pour Sciences et Avenir, « c’est probablement dû aux signaux lancés par le système digestif qui communiquent au cerveau qu’on est rassasié à temps pour limiter la quantité ingérée ».

Les spécialistes font toutefois remarqué que la question sur la vitesse à laquelle on mange est subjective, et que cette étude demande à être élargie à une population non atteinte et traitée pour le diabète.
Quoiqu’il en soit les chercheurs japonais recommandent de manger lentement afin de prévenir l’obésité et de diminuer les risques associés pour la santé.

Source : revue BMJ Open – Slow eating speed may be linked to weight loss

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *