Diabète : préparer Ramadan

La question qui se pose lorsque l’on est diabétique et que le mois de Ramadan approche : est-ce que je peux faire Ramadan malgré ma maladie?

La réponse est oui… mais sous certaines conditions et en prenant des précautions avant et pendant tout le mois saint.

Consultez votre diabétologue avant Ramadan

A quelques semaines du début de Ramadan, il est temps de consulter votre médecin traitant ou votre diabétologue pour préparer Ramadan.
Il doit vous informer des risques du jeûne sur votre maladie, s’assurer que votre diabète est contrôler, et vous informer des bonnes pratiques pour ne pas mettre votre vie en péril.

Faire le jeûne de Ramadan est contre-indiqué :

– si votre diabète est pas ou mal contrôlé
– si votre traitement ne permet pas une adaptation des horaires
– si vous souffrez de diabète gestationnel
– si vous êtes âgé
– si vous souffrez de complications liées au diabète

Rappel symptômes hypoglycémie

Tremblements et palpitations, transpiration et anxiété, nausées, fourmillement, pâleur, troubles de concentration
humeur changeante, confusion et faiblesse, vision brouillée, troubles de la parole, maux de tête, étourdissements …

Rappel symptômes hyperglycémie

Fatigue importante, besoin fréquent d’uriner, soif important, irritabilités, étourdissement

Précautions durant Ramadan

Durant le mois saint vous devez redoubler d’attention sur les signes d’hyper ou d’hypoglycémie, interrompre le jeûne à la moindre apparition d’un problème et consulter régulièrement pour faire le point.

– Multipliez les contrôles de glycémies.
– Equilibrez votre alimentation sur 2 ou 3 repas, évitez tout grignotage : prenez un f’tour léger, mangez une nouvelle fois vers minuit et retardez au maximum le s’hour.
– Apportez plus d’aliments riches en fibres (fruits, légumes, salades…)
– Favorisez les sucres lents.
– Evitez les fritures (par exemple préférez les bricks cuites au four plutôt que plongée dans l’huile).
– Evitez les sucreries et pâtisseries traditionnelles.
– Adaptez votre traitement aux horaires des prises de repas.

Et surtout hydratez-vous, pas de soda, mais de l’eau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *