Risque de Diabète : attention aux carences en Vitamine D

Un risque supplémentaire de développer un diabète serait la carence en vitamine D.

C’est en effet la conclusion d’une étude analytique de l’Université de Californie, San Diego-USA
Cette étude comparant taux de vitamine D et glycémie a porté sur 903 adultes sans diabète ni pré-diabète entre 1997 et 1999, âgés en moyenne de 74 ans à cette époque, suivis depuis 1977 ou 1979 et jusqu’en 2009 à la clinique NIH Lipid Research Centers.

Durant l’étude, les chercheurs ont dénombré 47 cas de diabète et 337 nouveaux cas de prédiabète.
Ils ont noté :
– le seuil « métabolique » sain minimum serait de 25-hydroxyvitamine D dans le plasma sanguin à 30 nanogrammes par millilitre,
– des taux sanguins de 25-hydroxyvitamine D supérieurs à 30 ng / ml réduiraient de 70% le risque de diabète,
– des taux sanguins de 25-hydroxyvitamine D supérieurs à 50 ng / ml réduiraient de 80% le risque de diabète,
– de plus des taux de 25-hydroxyvitamine D inférieurs à 30 ng / ml et une carence en vitamine D multiplient jusqu’à 5 fois le risque de développer un diabète par rapport à une personne ayant un taux supérieur à 50 ng / ml.

Le taux sanguins de 25-hydroxyvitamine D idéal serait donc supérieur à 50 ng / ml.

Les chercheurs soulignent toutefois que si les associations sont présentent, il faudra des études supplémentaires pour en conclure le lien de cause à effet.

De plus, pour atteindre ce seuil de 30 ng / ml de 25-hydroxyvitamine, les personnes carencées devraient prendre des suppléments alimentaires de 3.000 à 5.000 unités internationales (UI) par jour, moins en cas d’exposition modérée quotidienne au soleil .

Or la quantité quotidienne moyenne recommandée de vitamine D est de 400 UI pour les enfants de moins d’un an; 600 UI pour les âges de 1 à 70 ans (et moins pour les femmes enceintes ou qui allaitent) et 800 UI pour les personnes de plus de 70 ans- selon les National Institutes of Health.
Et même si des quantités quotidiennes de vitamine D plus élevées que les recommendations sont généralement considérées comme sûres, des taux sériques supérieurs à 125 ng / ml ont été associés à des effets secondaires, tels que des nausées, la constipation, une perte de poids, des troubles du rythme cardiaque et des lésions rénales.

Source: PLOS, Plasma 25-hydroxyvitamin D concentration and risk of type 2 diabetes and pre-diabetes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *