Diabète de type 2 : optimiser sa séance de sport

Depuis le temps que l’on vous conseille de faire du sport pour lutter contre le diabète de type 2, une étude récente de chercheurs internationaux paru dans Nature – Scientific Reports vient préciser les muscles à travailler pour optimiser l’effet de votre séance sportive sur le diabète de type 2.

Lien entre muscles et pancréas

Les scientifiques connaissaient déjà l’effet des muscles sur le pancréas.
Effectivement lorsque les muscles travaillent ils sécrètent des myokines, de petites protéines.
Celles-ci circulent dans le corps transportées par le sang et agissent sur tous les autres organes. Elles sont à l’origine des modifications du métabolisme lorsque l’on pratique un sport.

L’équipe de chercheurs du Centre Européen d’Etude du Diabète, en collaboration avec le Centre of Inflammation and Metabolism du Danemark et le Centre Médical Universitaire de Genève vient de montrer que faire travailler ses triceps – les muscles de l’arrière du bras – peut avoir un effet protecteur sur les cellules du pancréas, et donc avoir de grands bénéfices dans le cadre du diabète de type 2.

Les chercheurs ont travaillé sur les muscles dans le mollet, la cuisse, et le bras. L’équipe a découvert que chaque muscle qui travaille produit des myokines différentes, et que seules celles des triceps ont un effet bénéfique sur le pancréas.

Pour résumé cela veut dire que pour optimiser l’effet de l’activité physique sur le diabète de type 2, il faut travailler vos triceps, c’est à dire privilégier les haltères ou les pompes ou bien bécher tous les jours votre jardin ou passer l’aspirateur dans toutes les pièces quotidiennement.

Source – Nature Scientific Reports – Angiogenin and Osteoprotegerin are type II muscle specific myokines protecting pancreatic beta-cells against proinflammatory cytokines

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *